cv, emplois, missions et stages au Canada
288 Visiteurs connectés

Saint Thomas et le changement

Enligne : Article

sautLors de processus de changement, il se trouve toujours quelqu’un pour questionner l’avenir, “...qu’est ce qui prouve que ça va marcher ?...”

Enfin, cette rentrée est placée sous les auspices du changement. Depuis les “30 glorieuses”, 20 ans d’attentisme ont succédé à 20 ans d’immobilisme. Les rendez-vous manqués ont coûté cher en attractivité et donc en chômage et en confiance...


 


Les changements ne peuvent pas être mis en oeuvre contre les gens, mais avec eux. Ils doivent être co-conçus et co-construits avec les intéressés, compris dans leurs raisons, modalités et enjeux.
Dans les groupes humains une répartition statistique des acteurs est toujours présente entre les pro-actifs, les actifs, les suiveurs et les réfractaires. Si le projet est bon, et qu’il est reconnu comme tel par une majorité, l’initiateur du projet doit s’appuyer sur les personnes acquises au projet pour entraîner les réfractaires.

La mise en place de rendez-vous d’évaluation de l’action, destinés à analyser les problèmes ou les dérives potentielles, permet de rassurer les “Saints Thomas” qui ne croient que ce qu’ils voient, en leur apportant dès que possible des réponses à leurs questions sur l’avenir.

La confiance facilite le changement suivant.

Le changement est comme le sport : plus on en fait, plus on est en mesure d’en faire.

Bonne rentrée à tous !

Nombre de lectures : 3520