cv, emplois, missions et stages au Canada
480 Visiteurs connectés

Convergences contre explosions

Enligne : Article

tn atheneCoups de poings et coups de mentons sont les moyens d’actions des faibles.

Les politiques d’oppositions de la société, provoquent depuis quelques années, des violences verbales qui engendrent des violences physiques que chacun ne peut que réprouver. La dureté engendre la dureté, la violence la violence, les extrêmes se rencontrent et entrainent le reste. Le monde est action et réactions, les risques sont l’escalade et la contagion.

Les écarts ne cessent de s’accroitre et de désespérer : les demandeurs d’emplois cherchent à embarquer dans des bateaux de secours. Les poussins essaient de se lancer. Les artisans écopent. Les chefs de petites entreprises apprennent « …qu’il faut faire comme tout le monde(les grosses entreprises) : négocier des réductions avec les organismes sociaux et fiscaux… »

Il est temps que chacun fasse ce qu’il a à faire. Le travailleur doit travailler, gagner sa vie décemment et évoluer. L’entreprise doit produire des profits pour investir et progresser. Le législateur et les gouvernants doivent garantir la liberté, l’égalité et la fraternité...


 

Ecoutez les discours et comptez le nombre de fois ou sont utilisés les mots « interdire » et « taxer ».
Est-il question de libérer les énergies ?
Est-il question de faire converger les efforts ?

Est-il question d'égalité en faisant converger les charges et les régimes de l’ensemble des structures, publiques et privées, quelle qu’en soit la taille?

Est-il question de faire passer au régime général de la création d’entreprises, les facilités faites aux auto-entrepreneurs, facilités qui diminueraient progressivement pour les faire converger vers un même système (quitte à leur faire facturer et payer la TVA). Non, on veut leur retirer les facilités transitoires car elles nuisent à ceux qui auraient pu en profiter également transitoirement.

Est-il question d’amener les grosses entreprises à payer les mêmes pourcentages de charges que les petites entreprises ? Non, et pourtant, le travail de convergence des différents niveaux de charges ne devra se mettre en œuvre que par étapes, 3, 4, 5 ans …peu importe. Ce qui compte est de lancer le plus tôt possible ce chantier et de le tenir car si ceci n’est pas fait, les écarts continueront encore et encore de se creuser.

Imaginez un chef d’exploitation agricole qui sèmerait au bout d’un an de prise de fonction, et qui, alors que les récoltes risquent d’être tardives et mauvaises, aurait l’impression de tout avoir fait et attendrait jusqu’à la récolte pour envisager la conception d’un plan pour d’autres semailles ? Cette image devrait moyennement amuser les agriculteurs qui ne prennent jamais de vacances.

Plus simplement, l’état mène des raisonnements de plus en plus brutaux, car il ne se sert pas du temps comme allié sur les sujets structurels mais s'en sert sur les sujets politiques. Il sème ce qu’il récolte et traite d’infâme celui qui lui tend un miroir et lui renvoie sa propre image.

Toutes les civilisations s'effondrent dans la violence quand les intérets individuels priment sur ceux de la collectivité.

Nombre de lectures : 124136